La Ville de Puteaux reçoit la «Marianne d’Or de la Citoyenneté»

La ville de Puteaux est récompensée pour les initiatives mises en place autour des 190 ans de la disparition de Rouget de Lisle. [Ville de Puteaux]

Ce lundi 11 juillet, la ville de Puteaux (Hauts-de-Seine) a été décorée de la «Marianne d’Or de la Citoyenneté» qui récompense les engagements de la municipalité dans la célébration des valeurs républicaines.

Cette reconnaissance, née en 1984, récompense «le dévouement, la rigueur, la créativité, les innovations et la passion des élus pour la démocratie de proximité», retrace le communiqué d’Alain Trampoglieri, secrétaire général du concours, qui ajoute : «en figurant à ce prestigieux palmarès, la Ville de Puteaux confirme l’exemplarité d’une politique dynamique au service du citoyen». Une reconnaissance qui comporte un certain nombre d’obligations pour la municipalité, et notamment le fait de poursuivre son action à l’endroit des jeunes générations. 

Réaffirmer la place de La Marseillaise dans la République

La ville de Puteaux est ainsi récompensée pour les initiatives mises en place autour des 190 ans de la disparition de Rouget de Lisle. Des initiatives dont le but est de faire réaffirmer la place de La Marseillaise dans la République, à travers son usage, son protocole, son enseignement, son respect et son exécution dans les fêtes, les manifestations sportives et les cérémonies.  

Ces initiatives, ludiques,  participatives et adressées à la jeunesse, répondent à un triple objectif : 

- Célébrer la cohésion et la concorde nationale.

- Consacrer la conviction partagée que la démocratie est un bien précieux.

- Se réapproprier notre devise et les symboles de la Nation.

La Municipalité a donc mis en place des actions pédagogiques qui font la part belle à l’expression de tous les talents, et mettent l’accent sur les échanges entre les générations :

- Travail conjoint entre les médiathèques et les écoles élémentaires de la ville autour du mot «liberté» déclinée en acrostiche.

- Réalisation d’un clip «chante ta Marseillaise» où les enfants des centres de loisirs ont interprété, chanté et joué l’hymne national.

- La création d’un Conseil de la Jeunesse (18-25 ans).

- Un appel à la participation citoyenne à travers lequel les habitants de la ville ont partagé poèmes, dessins, aphorismes et rébus déclinés autour de la devise française.

- La Cérémonie de la Citoyenneté en l’honneur des jeunes électeurs et des nouveaux naturalisés et à l’occasion de laquelle un livret du citoyen a été adressé à l’ensemble des participants.

- Le Brevet du Jeune Citoyen, décerné à tout élève ayant accompli une réalisation à caractère civique en matière d’entraide ou de développement durable.

- Réalisation d’un livre intitulé «de la Révolution française aux valeurs de la République», visant à revenir sur ce fait historique dans la ville de Puteaux.

- Une exposition originale autour de Rouget de Lisle, l’auteur de la Marseillaise.

- La création d’une campagne de communication autour du slogan «Vive la République à Puteaux», ornant notamment les façades de l’Hôtel de Ville.

- Deux expositions gratuites organisées à l’Hôtel de Ville jusqu’au 17 juillet autour de l’héritage de la Révolution Française.

Enfin, après le traditionnel pique-nique du 14 juillet, la municipalité organise un concours de pâtisseries républicaines ainsi qu’un «jeu de l’Oye» grandeur nature, une reconstitution historique en costume d’époque de la prise de la Bastille, et la conception d’une fesque monumentale représentant le tableau de Pils, «Rouget de L’Isle chantant pour la première fois la Marseillaise en 1792, chez Dietrich à Strasbourg». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles