Attentat de Nice : le camion arrêté grâce à un passant héroïque

Un passant serait monté sur la cabine du camion pour tenter d'arrêter le conducteur. [VALERY HACHE / AFP]

L'attitude héroïque d'un passant aurait permis d'éviter que le bilan de l'attentat de Nice ne s'alourdisse davantage. C'est Eric Ciotti, le député LR des Alpes-Maritimes, qui l'a affirmé dans une interview à Europe 1. 

Selon l'élu, «une personne dans la foule a sauté sur le camion pour essayer de l’arrêter, c’est à ce moment-là que les policiers ont pu neutraliser le terroriste». «Il a tiré sur les policiers sans les toucher, et sur la personne qui a tenté de l’intercepter (...) Je n’oublierai pas le regard de cette policière qui a intercepté le tueur». 

A lire aussi : Ce que l'on sait de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l'auteur présumé de l'attentat de Nice

Selon le scénario qui se dessine, trois policiers auraient pris en chasse le camion frigoriphique sur près de 200 mètres, alors qu'il roulait dans la foule sur la promenade des Anglais. A un moment, le véhicule aurait été empêché d'avancer par une pergola (un auvent) dépassant sur le trottoir. Alors qu'il se trouvait au niveau du Palais de la Méditerranée, il aurait alors tourné en direction de la plage, où se trouvait une foule extrêmement dense, faisant de nombreuses victimes supplémentaires.

Le passant a tenté de neutraliser le conducteur à mains nues

Les policiers seraient parvenus à arrêter le camion grâce à l'attitude héroïque d'un passant, qui aurait sauté sur le camion et tenté de neutraliser le conducteur à mains nues. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le terroriste présumé, aurait alors fait usage de son arme contre le passant, qui aurait alors été contraint de redescendre de la cabine du camion. Deux policiers auraient alors ouvert le feu sur l'homme, parvenant à l'abattre. Deux groupes d'agents armés de la Compagnie départementale d'intervention sont également intervenus à ce moment là, ouvrant le feu. Au total, une cinquantaine d'impacts de balle ont été comptabilisés sur le véhicule. 

Par ailleurs, un motard aurait également tenté d'arrêter le camion en ouvrant la portière une fois arrivé à sa hauteur, mais aurait chuté avant de passer sous les roues du véhicule. 

Les autorités auraient découvert des documents d'identité ainsi qu'une carte de crédit à l'intérieur du camion, qui aurait été loué auparavant pour plusieurs jours.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles