Pays basque : un homme coincé quatre jours dans un ravin retrouvé vivant

L'homme a survécu en buvant l'eau d'un ruisseau à l'aide de l'une de ses chaussures. Image d'illustration. [CC / ludodidierlaurent]

Après une sortie de route, un automobiliste de 29 ans, porté disparu depuis mardi dernier, a été retrouvé vivant et conscient vendredi soir, près de Saint-Jean-Pied-de-Port (Pays basque). Son pronostic vital reste toutefois engagé.

Il aura passé en tout quatre jours coincé dans un ravin avant d'être pris en charge par les secours. Beñat I., 29 ans, n'avait plus donné signe de vie à sa famille depuis lundi, comme le révèle Le Parisien. Un appel à témoins pour disparition inquiétante avait même été lancé par la gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques. 

A lire aussi : Il survit miraculeusement à une chute du 17e étage

Pendant trois jours, un peloton de onze gendarmes de haute montagne, une quinzaine de gendarmes départementaux et un hélicoptère ont ratissé la zone montagneuse où le disparu pouvait se trouver, selon ce qu'avait indiqué sa famille. En vain.

Il a survécu en buvant l'eau d'un ruisseau avec l'une de ses chaussures

C'est finalement un berger qui a mis les secours sur la piste du jeune homme vendredi en fin de journée, après avoir entendu du bruit près d'un ravin à Estérençuby. Peu de temps après, les secours ont découvert le véhicule accidenté de Beñat I., puis ce dernier, à 250 mètres de l'épave.

"On imagine qu'il a été projeté en dehors du véhicule, ou bien qu'il a tenté de s'en extraire pour rejoindre la civilisation et s'en sortir", explique une source proche de l'enquête au quotidien. Selon France Bleu Pays Basque, Beñat I. a survécu en buvant de l'eau d'un ruisseau à l'aide de l'une de ses chaussures.

Cinq heures auront été nécessaires pour sortir la victime du ravin, qui a été conduite au centre hospitalier de Bayonne. Le jeune homme souffrait de blessures et de déshydratation mais était alors conscient. Pris en charge par le service de réanimation, son pronostic vital était encore engagé dimanche matin. L'enquête pour déterminée ce qui s'est passé a été confiée à la brigade de Saint-Etienne-Baïgorry, non loin du lieu de l'accident.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles