Attentat déjoué : interpellation d'un homme cité par les suspectes

Plusieurs dizaines de policiers, dont la BRI de Dijon, ont été mobilisés dans le cadre de cette opération.[AFP]

Un homme, cité par les suspectes de l’enquête sur l’attentat déjoué devant Notre-Dame à Paris, a été interpellé vendredi matin à Dole, dans le Jura.

Ce jeune père de famille d’une trentaine d’années a été intercepté par la police vendredi matin alors qu’il quittait son domicile des Mesnils Pasteur pour emmener ses enfants à l’école. Récemment converti, il avait été signalé par les services de radicalisation il y a quelques mois, selon le Progrès, qui révèle l’affaire.

A lire aussi : Menaces d'attentats : un ado de 15 ans mis en examen et écroué

Plusieurs dizaines de policiers, dont la BRI de Dijon, ont été mobilisés dans le cadre de cette opération. Ils sont restés sur place durant plusieurs heures afin de procéder aux perquisitions du domicile et du véhicule du suspect. Le quartier a par ailleurs été bouclé, les enfants confinés dans les écoles.

Plusieurs opérations

Le nom de cet homme aurait été cité par l’une ou plusieurs des suspectes de l’enquête sur les bonbonnes de gaz retrouvées dans une voiture garée près de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris début septembre. Celles-ci ont été mises en examen et écrouées pour association de malfaiteurs en vue de commettre un attentat terroriste.

A lire aussi : Adolescents et mères de famille, les nouveaux jihadistes

Pour l’heure, le ministère de l’Intérieur, contacté par le Progrès, n’a pas souhaité commenter l’information. Il a toutefois indiqué que des opérations avaient été menées de façon simultanée dans plusieurs localités en France.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles