Vidéo : les essais de la LGV Tours-Bordeaux à 320 km/h

La mise en service de la LGV Tours-Bordeaux est prévue le 2 juillet 2017. Mais des TGV y filent déjà à plus de 320 km/h.

Le concessionnaire de la ligne, Lisea, et son constructeur, Cosea, ont mis en ligne cette semaine un clip des essais effectués en août dernier sur ce nouveau tronçon qui doit mettre Paris à 2h05 de Bordeaux, contre au minimum 3h15 actuellement. La vidéo, tournée avec une caméra haute définition accrochée à un hélicoptère, fait une part belle aux ouvrages d’art construit tout le long du parcours pour enjamber des obstacles naturels ou s’intégrer harmonieusement aux villes traversées.

A lire aussi : Alstom : pour la presse, «l'Etat déraille»

Une batterie de test

Mais le plus frappant demeure la vitesse à laquelle évolue la motrice dans les beaux paysages du Poitou et des Charentes. Ce film est d’ailleurs une prouesse dans son genre, puisque l’hélicoptère utilisé ne volait qu’à 220 km/h... contre 320 km/h pour le TGV

Ce n’est pas seulement pour réaliser une jolie vidéo que des TGV sont lancés actuellement sur cette LGV. Jusqu'en décembre prochain, concessionnaire et constructeur effectuent des «essais ferroviaires dynamiques», une batterie de tests destinée à s’assurer de la qualité des voies, tester le niveau des vibrations et vérifier l’alimentation des caténaires.

En janvier 2017 ce sera au tour de 400 agents de la SNCF de se former. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles