L'enquête Pisa révèle le niveau des élèves français

La France se distingue encore une fois par le poids de l'origine sociale sur les résultats des enfants.[RICHARD BOUHET / AFP]

Singapour caracole en tête de l'enquête Pisa 2015 de l'OCDE, dévoilée mardi, qui évalue tous les trois ans les connaissances et compétences des élèves de 15 ans. Plusieurs pays asiatiques figurent parmi les meilleurs élèves en sciences, sujet le plus développé dans cette édition, mais aussi en lecture et en mathématiques.

La France se situe dans la moyenne de l'OCDE, mais se distingue encore une fois par le poids de l'origine sociale sur les résultats des enfants.

A lire aussi : Pisa : les dix meilleurs pays en sciences, maths et compréhension de l'écrit

Derrière Singapour figurent le Japon, l'Estonie, Taipei, la Finlande, Macao, le Canada, le Vietnam, Hong Kong et l'ensemble "P-S-J-G" (les villes chinoises de Pékin et Shanghaï et les provinces Jiangsu et Guandong), pour les compétences en sciences.

A noter un recul de la Finlande, longtemps considérée comme un modèle, en raison d'une moindre proportion d'élèves très performants par rapport à 2006. La France reste dans la moyenne de l'OCDE, avec l'Autriche, les Etats-Unis et la Suède, derrière l'Allemagne et la Belgique. 

A lire aussi : Les petits Français sont nuls en maths

Depuis 2006, la dernière édition où Pisa s'était focalisée sur les sciences, «les pays ont beaucoup investi en éducation. C'est un peu décevant de voir que la performance en sciences n'a pas progressé», regrette Eric Charbonnier, spécialiste de l'éducation à l'OCDE.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles