Michel Polnareff mentirait-il sur son état de santé ?

Le soir de l'annulation du concert parisien, le chanteur a laissé une note de 362 euros au bar de son hôtel [MICHEL EULER / POOL / AFP]

Depuis une semaine, Michel Polnareff est tour à tour décrit comme guéri puis souffrant puis de nouveau guéri ... La production du chanteur aurait des doutes.

«Imbroglio personnel», «litige financier» ou encore «intox médiatique», c'est par ces mots que commence l'enquête du JDD sur l'état de santé du chanteur. Dans l'histoire de la maladie de Michel Polnareff, il y a en fait deux trames narratives différentes : celle du chanteur attestant avec son médecin qu'il souffre d'une «une embolie pulmonaire bilatérale», et celle de la société Gilbert Coullier Productions, supposant que Michel Polnareff a menti pour pouvoir annuler les deux dernières dates de sa tournée.

A lire aussi : L'état de santé de Polnareff n'est pas encore stable

«Je ne l'avais jamais vu dans un tel état»

Le premier décembre, veille du concert parisien à la salle Pleyel, Michel Polnareff boit plusieurs cocktails au bar de son hôtel avant d'aller prendre un repas arrosé au restaurant le Daru. À la fin de la soirée, il s'effondre sur la table. «C'était impressionnant, je ne l'avais jamais vu dans un tel état» raconte son garde du corps Freddy Dieng.

Si le lendemain à son réveil, il semble aller bien, le 2 décembre à 18h19, il poste une vidéo sur sa page facebook dans laquelle il déclare : «Je ne pourrais pas assurer le show ce soir, j'en suis totalement désolé mais je suis dans un état d'épuisement total».

Une note de 362 euros au bar de l'hôtel

Pourtant, d'après l'enquête du JDD, il semble que le chanteur ait déjà auparavant évoqué l'idée d'annuler les deux dernières dates de sa tournée (Paris le 2 puis Nantes le 5 décembre) auprès de la production. Cette dernière doit désormais rembourser les deux mille billets des personnes s'étant déplacées pour le voir, dont ceux d'un groupe de fans venu spécialement du Japon pour lui.

Le soir du 2 décembre, après l'annulation, un huissier dépêché par la production méfiante notifie la présence de Michel Polnareff «assis au bar devant un verre rempli», et la note de 362 euros qu'il reçoit à 19h04. Le 3 décembre, alors qu'il doit partir pour le dernier concert de sa tournée au Zénith de Nantes, il entre à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine où le Dr Siou lui déclare une embolie pulmonaire, qui fait suite à la sinusite qu'il avait pendant sa tournée. Le JDD note que «curieusement l'information est diffusée à 14h55, alors que sa voiture n'est entrée dans le parking de l'établissement qu'à 15h06.»

La somme de 500.000 euros en jeu

S'en suivent plusieurs rebondissement pour les fans qui croient un jour que leur star est rétablie, le lendemain qu'elle est toujours dans un état critique, ce jusqu'à ces derniers jours. Toujours interné à l'hôpital, le chanteur poste des vidéos de ses concerts passés sur sa page facebook, et a lâché un tweet (étrange) le 8 décembre, entre deux messages de nouvelles sur sa santé signés de sa femme Danyellah.

S'il s'avère que Michel Polnareff a menti, et si la production décide de se lancer dans des démarches judiciaires, le chanteur pourrait se voir obliger de rembourser les places des deux concerts annulés et remboursés aux fans, soit 500.000 euros.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles