Pourquoi le pantalon «chino» s'appelle-t-il ainsi ?

Le «chino» est désormais porté, de différentes couleur, par les hommes comme par les femmes Le «chino» est désormais porté, de différentes couleur, par les hommes comme par les femmes.[© Capture d'écran Youtube/ James Bond]

Basique de la garde-robe, le pantalon «chino» a été popularisé par les soldats américains après la Seconde Guerre mondiale.

Ils l’avaient adopté dès la fin du XIXe siècle, alors qu’ils étaient basés aux Philippines, en se fournissant auprès de marchands chinois, qui en faisaient le commerce dans cette région du Pacifique.

Ces commerçants s’étaient eux-mêmes inspirés du pantalon officiel de l’armée britannique des Indes, qui avait remplacé quelques décennies plus tôt le traditionnel uniforme blanc et rouge, jugé trop voyant sur les champs de bataille.

A lire aussi : Quelle est l'origine du «trench coat» ?

Dès 1848, un officier britannique, sir Harry Lumsden, avait en effet eu l’idée de faire teindre des bas de pyjamas indiens en beige clair, pour plus de discrétion. La palette de couleurs du «chino» s’est depuis beaucoup élargie, en même temps qu’il est devenu un accessoire de mode. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles