Val-de-Marne : soupçonné de pédophilie, un homme est arrêté par des passants

L’agresseur sexuel présumé doit être jugé ce lundi devant le tribunal correctionnel de Créteil.[AFP]

Vers 17h vendredi, un homme a été arrêté par des passants, alors qu’il se trouvait dans une grotte du parc Jacques-Duclos à Valenton (Val-de-Marne) avec un petit garçon de 8 ans, apeuré.

Julien, 27 ans, remonte le parc avec son cousin Sofiane pour se rendre chez sa tante quand il se rend compte qu’un homme à «la dégaine junky», une bonne quarantaine d’années, se tient à côté d’un enfant. Ils se trouvent dans une grotte où les petits du coin ont l’habitude de jouer, relate Le Parisien. «On a tout de suite compris que ce n’était pas un parent», raconte Julien, qui a habité à Valenton. «Mon cousin, un éducateur de la ville, a reconnu l’enfant», raconte-t-il au quotidien.

A lire aussi : Seine-et-Marne : le père d'une famille d'accueil soupçonné de viols

Sans réfléchir, les deux hommes décident d’intervenir. Alors que Sofiane se place à côté de l’entrée pour empêcher l’homme de se sauver, Julien, 1,87m et 90 kg, s’approche de l’entrée et appelle le petit garçon, terrorisé et le pantalon baissé, qui ne répond pas. Recroquevillé sur une paroi de la grotte, l’homme reste lui aussi silencieux.

L'agresseur présumé jugé ce lundi

Le jeune homme demande ensuite au quadragénaire de sortir mais ce dernier se saisit d’un briquet et lui assène un coup sur la lèvre. L’ancien boxeur au gabarit imposant riposte alors par «des uppercuts et une balayette», pendant que l’enfant en profite pour prendre la fuite et se réfugier chez sa tante. Mais l’homme parvient tout de même à se sauver.

Julien remonte alors le parc et plaque le pédophile présumé un peu plus loin. «Il se débattait quand j’essayais de le ceinturer», confie-t-il, tandis qu’une dame qui a assisté à la course-poursuite crie qu’un jeune est en train d’agresser un honnête citoyen pour lui voler son portable. «Appelez le 17 !», hurle alors Julien qui retiendra l’homme jusqu’à l’arrivée des policiers devant des passants regroupés.

Interpellé, l‘homme qui habite un autre quartier de Valenton était en possession de quinze grammes de résine de cannabis dans ses poches. Agé de 47 ans, il s’agit d’un multirécidiviste qui sortait de prison pour les mêmes faits, confie une source policière au Parisien. L’agresseur sexuel présumé doit être jugé ce lundi devant le tribunal correctionnel de Créteil.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles