La filière avicole signe un «pacte» pour se réformer

Des canards confinés dans une ferme à Bourriot-Bergonce, dans l'ouest de la France, le 22 février 2017 [GEORGES GOBET / AFP/Archives] Des canards confinés dans une ferme à Bourriot-Bergonce, dans l'ouest de la France, le 22 février 2017 [GEORGES GOBET / AFP/Archives]

L'ensemble de la filière avicole française a signé jeudi à Paris un «pacte» pour s'engager à réformer les méthodes de production et de transport afin de limiter les risques de propagation des virus.

Cette signature intervient à la veille d'un vide sanitaire total de six semaines dans les élevages de canards de 1.134 communes du sud-ouest et à un peu plus d'un mois d'un redémarrage de l'ensemble de la filière, décimée par une deuxième épidémie en deux ans de grippe aviaire, qui a provoqué l'abattage de plus de 4 millions de volailles et des pertes évaluées à 250 millions d'euros.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles