Hulot sans cravate au Conseil des ministres

Nicolas Hulot constitue l'une des prises majeures d'Emmanuel Macron.

C'est une des vedettes du nouveau gouvernement. Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a attiré la lumière des projecteurs ce jeudi lors du premier Conseil des ministres du quinquennat d'Emmanuel Macron.

D'autant plus que l'ex-animateur d'Ushuaïa s'est présenté d'un pas décidé dans la cour de l'Elysée... sans cravate. Un détail vestimentaire qui dénote dans l'ambiance généralement emprunte de classicisime qui règne dans ce cénacle du pouvoir. Le nouveau ministre est par ailleurs sorti de l'Elysée à pied, avant de s'engouffrer dans une voiture une fois arrivée sur la chaussée du Faubourg Saint-Honoré.

Nicolas Hulot constitue l'une des prises majeures d'Emmanuel Macron après avoir refusé précédemment les sollicitations de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Troisième dans l'ordre protocolaire, sa nomination est parmi les plus commentées par les observateurs au regard des défis qui l'attendent et de positions connues sur des sujets dont il aura la charge. A l'instar du nucléaire et de l'aéroport Notre-Dame des Landes.

Le nouveau ministre s'est déjà distingué hier lors d'une insolite passation des pouvoirs avec Ségolène Royal a qui il rendu un hommage appuyé en la qualifiant de «dame courage» et de «ministre exceptionnelle». «Vous me laissez un socle d'acquis qui va peut-être rendre ma position plus confortable et j'espère protéger ce que vous avez obtenu», a déclaré le militant. «Partez avec la conviction du devoir accompli», lui a-t-il dit, estimant qu'il n'allait pas pouvoir la remplacer car elle est «irremplaçable».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles