Landes : 150 macaques d'un parc animalier ont été euthanasiés

Le parc animalier avait été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Dax en avril 2016.[FADEL SENNA / AFP]

Un an après la fermeture de «La pinède des singes» à Labenne (Landes), la préfecture a ordonné, vendredi 19 mai, l'euthanasie de cent-cinquante macaques.

Ils seraient porteurs d'une forme d'herpès dangereux pour l'homme, pouvant entraîner des risques neurologiques graves.

Selon les autorités au journal Sud Ouest, «il ne s'agit pas d'une suite du redressement judiciaire. Les singes ne sont pas euthanasiés pour des raisons économiques, mais sanitaires après des tests réalisés par l'Agence nationale de sécurité nationale».

En redressement depuis avril 2016

Le parc animalier avait été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Dax en avril 2016, après avoir fait l'objet d'une procédure de suspension administrative par arrêté préfectoral à la suite de nombreux manquements.

Une plainte avait même été déposée après qu'une visiteuse ait été mordue par l'un des macaques de Java en liberté. 

Les associations au créneau

Depuis un an, ce sont les propriétaires du zoo voisin de Labenne et une salariée de la Pinède qui ont pris en charge les primates. Et pour une cinquantaine d'entre eux, l'association 30 millions d'amis et la fondation Bardot auraient trouvé un abri.

La veille de l'opération sanitaire, la fondation Brigitte Bardot avait dénoncé un «scandale», une «honte» et avait interpellé le nouveau ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles