Soutien de Macron, Solère démissionne de la présidence du groupe LR au conseil régional

En attendant une nouvelle élection, c'est l'actuel vice-président de la Région, Othman Nasrou, qui assurera la présidence du groupe.[PATRICK KOVARIK / AFP]

Signataire de l'appel à répondre «à la main tendue» par Emmanuel Macron, Thierry Solère a été contraint, vendredi 19 mai, de démissionner de la présidence du groupe LR du conseil régional d'Ile-de-France.

Cependant, c'est un autre motif qui est officiellement invoqué. Dans une lettre adressée à l'intéressé, des élus LR critiquent son manque d'investissement vis-à-vis de sa fonction.

«Il apparaît que les responsabilités extérieures que tu as eues à exercer au cours de ton mandat de président ne t'ont pas permis de consacrer tout le temps nécessaire à l'exercice de ta fonction à la tête du groupe Les Républicains à la région», est-il écrit dans la lettre.

Pas de candidat LREM face à lui

En off sur RTL, certains élus ont souligné la divergence de ligne politique entre Thierry Solère et la présidente de région Valérie Pécresse. Le premier est prêt à voter la confiance au gouvernement, tandis que la seconde s'inscrit dans l'opposition.

Organisateur des primaires de la droite et porte-parole de l'ancien candidat à la présidentielle François Fillon, l'actuel député de la 9e circonscription des Hauts-de-Seine va se concentrer sur sa réelection aux élection législatives. Par ailleurs, La République en marche ! ne présentera pas de candidat face à lui.

En attendant une nouvelle élection, c'est l'actuel vice-président de la Région, Othman Nasrou, qui assurera la présidence du groupe.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles