Quelle est l’origine de la Pentecôte ?

La cathédrale Saint Patrick à Dublin (Irlande) sur fond de ciel bleu. Dans la tradition chrétienne, la Pentecôte célèbre la venue, depuis le ciel, de l'Esprit-Saint. [CC / Luis de Bethencourt]

Ce dimanche 15 mai 2016, nous fêtons la Pentecôte, une fête chrétienne. Bien moins connue que Noël ou Pâques, son origine reste mystérieuse pour beaucoup de Français. Elle revêt pourtant une grande importance pour les croyants en marquant la venue sur Terre du Saint-Esprit.

La Pentecôte est l'une des grandes fêtes de l'Église. Dans la tradition chrétienne, elle célèbre l'arrivée du Saint-Esprit, c’est-à-dire la troisième entité qui avec le Père (Dieu), et le Fils (Jésus) complète la Trinité.

A lire aussi : Famille et mariage : le Pape François parle d'amour aux catholiques

Le jour de la célébration de la Pentecôte a lieu le septième dimanche suivant Pâques, soit 50 jours après la célébration de la résurrection de Jésus-Christ et 10 jours après la fête de l’Ascension qui célèbre la montée vers le ciel du Fils de Dieu.

Le nom même de cette fête vient du grec  «Pentekostos», qui signifie «cinquante». La Pentecôte est une «fête mobile» puisque sa célébration évolue tous les ans. Cette année elle a lieu le dimanche 15 mai 2016.

Les origines : une fête chrétienne célébrant le Saint-Esprit

À  l’origine, le dimanche de Pentecôte célèbre un épisode religieux majeur pour les chrétiens. Selon la Bible, sept semaines après Pâques, les apôtres de Jésus étaient réunis en présence de Marie lorsqu’ils ont reçu le «Saint-Esprit».

«Tout à coup des langues de feu, venues du ciel, leur apparurent et descendirent sur leur assemblée, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit», décrivent les Actes des Apôtres.

La Pentecôte est donc la célébration de l’arrivée du Saint-Esprit. Une entité qui pousse les apôtres à l'action en les chargeant d’aller évangéliser tous les hommes en les baptisant. Le baptême est ainsi donné «au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit». Déjà annoncé dans l’Ancien testament, l’irruption du Saint-Esprit marque le début de l’Eglise Catholique.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles