Tout savoir sur Juan Branco, candidat en Seine-Saint-Denis

Candidat aux législatives, l'avocat Juan Branco représente Wikileaks et conseiller juridique de Julian Assange.[THOMAS SAMSON / AFP]

A seulement 27 ans, Juan Branco se lance dans la bataille des législatives sous les couleurs de la France Insoumise dans la 12e circonscription de la Seine-Saint-Denis, à Clichy-sous-Bois.

Le jeune avocat candidat à l'Assemblée nationale a déjà un parcours remarquable. Passé par Sciences Po Paris, l'Ecole normale supérieure et après avoir enseigné à l'université de Yale, il s'est fait connaître comme l'avocat de Wikileaks et le conseiller juridique de Julian Assange, reclus dans l'ambassade de l'Equateur à Londres. Pour ce dernier, il parcourt les plateaux de télévision pour représenter son combat. Il avait été remarqué par le créateur de Wikileaks grâce à son engagement contre la loi Hadopi, en intégrant l'association la Quadrature du Net.

«Enthousiasmé» par la campagne de Mélenchon

Juan Branco a également été l'un des conseilers d'Aurélie Filippetti durant la campagne présidentielle de François Hollande en 2012. Dans Le Parisien, Juan Branco se dit «déçu» du quinquennat de François Hollande et «dégoûté» par les affaires de François Fillon et de Marine Le Pen qui ont marqué la dernière campagne présidentielle.

Il est l'une des figures du renouvellement politique voulu par la France Insoumise. Juan Branco s'est dit «enthousiasmé» par la campagne présidientielle de Jean-Luc Mélenchon et par son «vrai projet de transformation de la société». Pour ces élections, il occupe le terrain à Clichy-sous-Bois et renvendique une pensée «radicale». Et rappelle sur Twitter qu'il s'était engagé dans le procès pour Zyed Benna et Bouna Traoré, morts en 2005 électrocutés dans un transformateur électrique dans cette ville de Seine-Saint-Denis.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles