Législatives : deux jeunes sur trois ne sont pas allés voter

64% des moins de trente-cinq ans n'ont pas voté dimanche dernier.[PHILIPPE LOPEZ / AFP]

Le premier tour des législatives a connu un taux d’abstention record, s’élevant à 51,29%. Selon un sondage, ce sont les jeunes qui se sont le moins déplacés.

L’enquête, menée par Ipsos/Sopra Steria, détaille le profil de ces abstentionnistes, les classant par âge, profession, niveau d'étude et catégorique socio-démographique. Les résultats montrent que les moins de 35 ans se sont abstenus à 64%, un chiffre deux fois plus important que l’abstention chez les plus de 60 ans, qui ne s'élève qu'à 35%.

Quant aux jeunes qui se sont rendus dans leurs bureaux de vote, ils ont majoritairement donné leur préférence aux partis d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon. Dans les urnes, La République En Marche a ainsi connu une hausse spectaculaire de 14% chez les 18-24 ans entre le second tour de la présidentielle et les législatives, passant à 32%, tandis que les électeurs de cette même catégorie d'âge ne sont plus que 18% à voter pour La France Insoumise, contre 30% lors de la présidentielle. 

Toujours selon les données de l'étude, la droite semble résister dans son électorat, principalement composé de citoyens âgés de plus de 60 ans. 30% d'entre eux ont ainsi glissé un bulletin pour la droite. A l'extrême droite, le Front National reste plébicité par la classe ouvrière à 29%. Malgré ces scores, les deux partis ont été devancés par La République En Marche.

Le grand perdant de ce scrutin, le Parti Socialiste, semble avoir perdu son électorat dans toutes les catégories étudiées par le sondage : ainsi, 54% des électeurs se disant proches de ce parti ont préféré voter dimanche pour La République En Marche, La France Insoumise ou Europe Ecologie Les Verts. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles