Comment voter par procuration ?

En théorie, il est possible de faire sa procuration jusqu’à la veille du scrutin. [JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP]

Pour voter aux élections européennes le 26 mai prochain, il est encore temps d’établir une procuration. Voici tout ce qu'il faut savoir.

Qui peut le faire ?

De plus en plus d'électeurs ont recours au vote par procuration. Pour la présidentielle de 2017, 2,7 millions de personnes ont sollicité cette possibilité offerte par le code électoral. Pour donner procuration, un électeur doit attester sur l’honneur qu’il ne peut pas se rendre dans son bureau de vote pour des obligations personnelles ou professionnelles, en raison d’un handicap, ou parce qu’il est en vacances ou en formation, par exemple.

Quand le faire ?

En théorie, il est possible de faire sa procuration jusqu’à la veille du scrutin. Il est néanmoins recommandé de le faire le plus tôt possible, compte tenu des délais d’acheminement et de traitement des formulaires de procuration. Il est généralement recommandé d'établir sa procuration au plus tard le mercredi qui précède le scrutin pour être certain qu'elle soit prise en compte.

Où faire les démarches ?

Dans un commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d’instance de son domicile ou de son lieu de travail. Les expatriés doivent se rapprocher de l’ambassade ou du consulat. Sur place, on remettra à l'électeur qui demande procuration un formulaire à remplir. Il est aussi possible de le faire en ligne depuis chez soi. Il faudra alors imprimer le formulaire puis le déposer dans l’un des lieux cités en présentant une pièce d’identité. 

Quelles sont les formalités à remplir ?

L'électeur qui souhaite donner procuration à un autre doit remplir un formulaire en indiquant notamment son nom, son prénom, sa date de naissance, son adresse, etc. Certaines informations (date et lieu d’établissement, heure et identité de l’autorité habilitée) ne peuvent se remplir qu’une fois sur place. Dans le cas d'une élection présidentielle, par exemple, la procuration doit par ailleurs préciser si elle concerne un seul ou les deux tours de l’élection. 

Comment choisir son mandataire ?

On ne peut pas choisir son mandataire comme on l'entend. Celui ou celle qui votera pour vous, doit être inscrit(e) sur la liste électorale de votre commune. Lyon et Marseille bénéficient d’un régime dérogatoire : dans ces trois grandes villes, un mandataire peut résider dans un autre arrondissement. Deuxième condition : le mandataire ne peut pas détenir plus d’une procuration de citoyen français vivant en France. Renseignez-vous sur la date de naissance de votre mandataire, elle est exigée dans le formulaire à remplir.

Quels sont les documents nécessaires ?

Un simple justificatif d’identité suffit : carte nationale d’identité, passeport ou permis de conduire. On vous demandera de signer l'ensemble et les autorités vous remetterons une partie du formulaire qui atteste de votre demande.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles