Tout savoir sur la cérémonie des obsèques de Simone Veil

Simone Veil s'est éteinte à l'âge de 89 ans. [FRANCK FIFE / AFP]

L'Elysée a indiqué qu'une «cérémonie d'obsèques officielles» aurait lieu mercredi 5 juillet à Paris pour rendre hommage à Simone Veil, décédée ce vendredi 30 juin. 

Rescapée de la Shoah, figure de la vie politique française, symbole de la cause féministe, Simone Veil s'est éteinte à l'âge de 89 ans à son domicile.

À l'annonce de son décès, le président Emmanuel Macron a salué la mémoire de l'ancienne ministre et présidente du parlement européen, évoquant «son humanisme intransigeant forgé par l'horreur des camps.» «La France en deuil exprime à Madame Simone Veil sa gratitude».

«Le jour de la cérémonie, les drapeaux européens seront mis en berne tandis que les drapeaux français seront parés d'un crêpe noir», a indiqué la présidence, avant de préciser que «tous les corps constitués sont invités.» 

Initialement prévue au cours de l'après-midi, celle-ci devrait finalement débuter à 10h30, dans la cour des Invalides, rapporte Le Journal du Dimanche.

Des honneurs militaires

Elle sera présidée par Emmanuel Macron, qui a fait avancer le Conseil des ministres à 8h30.

Trois anciens chefs d'Etat sont attendus : Valéry Giscarg d'Estaing, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Seul Jacques Chirac devrait manquer à l'appel, en raison de son état de santé, précise le journal. De nombreux dirigeants étrangers sont également attendus.

Les honneurs militaires seront rendus à cette figure emblématique de la scène politique, titulaire de la grand-croix de la Légion d'honneur. L'éloge funèbre sera prononcé par le président de la République en personne.

L'Elysée a confié à nos confrères du JDD que «les trois dimensions de la vie de Simone Veil» seraient abordées. Autrement dit, son engagement pour l'Europe, celui pour la condition féminine et le drame de la Shoah.

Enterrée près de son époux

Lorsque la cérémonie prendra fin, Simone Veil sera inhumée au cimetière de Montparnasse (XIVe arrondissement de Paris) aux côtés de son époux Antoine, décédé le 12 avril 2013 à l'âge de 86 ans.

Comme elle en avait fait le souhait en 2005, le kaddish (prière juive pour les défunts) sera dit sur sa tombe.

Depuis son décès vendredi, les appels pour que Simone Veil entre au Panthéon se multiplient. Politiques et anonymes se sont mobilisés à travers une pétition lancée en ligne. À l'heure où nous écrivons cet article, plus de 110.000 personnes l'ont déjà signée.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles