Tout savoir sur l'hymne de la ville de Nice, «Nissa la Bella»

L'hymne sera joué vendredi 14 juillet. [Jean-Christophe MAGNENET / AFP]

À l'occasion du défilé du 14 juillet 2017, un hommage sera rendu aux victimes de l'attentat de Nice, survenu un an plus tôt. Un orchestre militaire interprétera «Nissa la Bella», l'hymne de la ville azuréenne.

«Nissa la Bella», qu'on traduit simplement en français par «Nice la belle» a été écrit le 14 juillet 1903 par Menica Rondelly, un barde niçois, et il est souvent chanté lors de matchs de football par les supporters de l'OGC Nice.

«Vive, vive Nice la Belle !»

La chanson est entièrement écrite en niçois, et parle de la beauté de Nice et de la région. Le refrain se traduit par «Toujours je chanterai, sous tes tonnelles, ta mer d'azur, ton ciel pur, et toujours je crierai, dans ma ritournelle : vive, vive Nice la Belle !».

Après l'attentat, en 2016, cet hymne avait déjà été repris plusieurs fois en soutien aux Niçois. Un orchestre américain l'avait même joué en plein Times Square, grâce au trompettiste français Dominic Derasse et plusieurs de ses amis musiciens.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles