Le mur anti-migrants près de Tarbes a finalement été détruit

[Capture Facebook / Collectif Séméac]

Le mur bloquant l'accès à un hôtel destiné à accueillir des demandeurs d'asile, près de Tarbes, construit lundi par des opposants à ce projet, a été détruit mercredi matin par ces mêmes riverains, a-t-on appris auprès du collectif d'opposants et de la préfecture.

«Ce (mercredi) matin, on l'a fait tomber. On avait fait des propositions qui ont été acceptées par l'Adoma (ex-Sonacotra, qui va gérer le centre d'accueil). On est satisfaits», a déclaré à l'AFP le responsable du collectif d'opposants Laurent Teixeira. Cette destruction a été confirmée par la préfecture.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles