Ouverture d'une enquête après la disparition de 6 kilos de nitrate de potassium

Le nitrate de potassium peut servir de base à la fabrication de puissants explosifs. [Capture Google Street View]

Une enquête a été ouverte après la disparition de six kilos de nitrate de potassium, une substance dangereuse, à la faculté de médecine de Nantes. 

Selon les informations du Parisien, l'université avait déposé plainte jeudi dernier. 

Le 2 août dernier, le laboratoire de la faculté avait reçu plusieurs colis contenant divers produits chimiques. Un technicien avait par la suite relevé la disparition d'un des cartons. Mais ne sachant pas qu'il contenait du nitrate de potassium, il n'avait pas informé toute de suite ses responsables.

Fabrication d'explosifs

L'affaire est prise très au sérieux par les autorités. Et pour cause, le nitrate de potassium peut servir de base à la fabrication de puissants explosifs. Les enquêteurs de la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes ont été chargés de l'enquête. 

À suivre aussi

Loire-Atlantique Nantes : une œuvre d’art ravagée par un incendie criminel
Des rassemblements Gilets jaunes dans toute la France
Mobilisation sociale Des rassemblements de gilets jaunes dans toute la France
Faits divers Vidéo : des individus cagoulés mettent le feu à l'entrée d'un lycée nantais

Ailleurs sur le web

Derniers articles