Stéphane Le Foll, futur président du PS ?

Stéphane Le Foll songe sérieusement à briguer la présidence du PS et tacle, au passage, Benoît Hamon.[GABRIEL BOUYS / AFP]

Stéphane Le Foll patron du PS ? L’idée semble alléchante pour l’ancien ministre qui admet, dans un entretien accordé au Parisien, réfléchir à une candidature au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste.

L’hypothèse semble plus que probable, même si Stéphane Le Foll joue la carte du suspens. Je ne prendrai ma décision qu’en décembre, mais pourquoi pas ? », a déclaré le député de la Sarthe dans Le Parisien.

« Le PS tiendra un congrès en février 2018 à l’issue duquel le parti devra avoir clarifié sa ligne et retrouvé une cohérence politique. Cela n’interdira pas la coexistence de courants, à condition qu’ils aient une structure idéologique forte. On ne peut plus accepter des individus qui ne seraient là que pour exister politiquement », ajoute Stéphane Le Foll, déterminé à redresser le parti malmené aux dernières élections.

«Les doubles appartenances doivent être absolument interdites»

Stéphane Le Foll condamne fermement tout ce qui n’est pas purement PS, en visant spécifiquement l’ancien candidat socialiste à la présidence de la République, Benoît Hamon : «Les doubles appartenances doivent être absolument interdites, par exemple avec M1717, le mouvement de Benoît Hamon».

« Au plan doctrinal, notre ligne sera l’Europe, l’écologie et la justice sociale. Ceux qui remettraient en cause l’enjeu européen et qui seraient sur la ligne de Mélenchon n’auraient plus de place au PS », estime l’ancien ministre, implacable.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles