Un homme s'habillait en femme pour faire croire à des agressions

Il a été condamné à trois mois de prison avec sursis, avec obligation de soins[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Il est accusé de violences avec préméditation par le tribunal de Laval (Mayenne). Un jeune homme s'est, à mainte reprises, déguisé en femme pour simuler des enlèvements, effrayant des passantes.

Lors de son audience, qui s'est déroulée ce vendredi, l'accusé n'a pas sû s'expliquer, rapporte France Bleu. S'il admet que les passantes ont pu être émues par ses actes, il nie qu'elles aient pu en être choquées.

Les faits se sont produits, pour la première fois, en septembre 2016. A Changé (Mayenne), des joggeuses surprennent le jeune homme, travesti et assis sur un banc. Vêtu d'une robe, de chaussures à talons et coiffé d'une perruque, il est également bâilloné et ligoté. En le voyant s'agiter dans tous les sens et crier «Détachez-moi, détachez-moi !», elles paniquent et s'enfuient pour prévenir les autorités d'une agression.

«Tout le monde n'est pas ouvert d'esprit»

Rebelote en juillet 2017, cette fois-ci à Vitré (Ile-et-Vilaine), continue France Bleu. Un groupe de femmes aperçoit quelqu'un en train de s'agiter derrière un buisson. Après avoir cru qu'il s'agissait d'une femme, les mains attachées, elles se rendent compte qu'il s'agit en réalité d'un homme déguisé. Effrayées, elles prennent la fuite et se réfugient dans leur voiture. Le jeune homme, quant à lui, s'en va sans prononcer un mot, précisent nos confrères.

Au tribunal, le jeune homme a assuré qu'il ne recommencerait pas, et dit avoir «compris que tout le monde n'était pas ouvert d'esprit». Il a été condamné à trois mois de prison avec sursis, avec obligation de soins.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles