Bruno Le Maire souhaite la disparition de la taxe d'habitation

Le ministre dénonce un impôt «injuste». [AFP]

Alors que la taxe d'habitation va être supprimée pour 80% des ménages d'ici trois ans, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a indiqué qu'il souhaitait qu'elle disparaisse totalement «à terme». 

«Un impôt qui n'est pas juste, qui n'est pas clair, qui n'est pas compréhensible pour les Français, c'est un impôt qu'il faut supprimer», a-t-il ainsi souligné sur BFMTV. «Le niveau de paiement de cette taxe d'habitation, c'est vraiment au petit bonheur la chance [...] On ne sait pas quelles sont les bases, tout ça est complètement obscur, personnes n'y comprend rien», a ajouté Bruno Le Maire, dénonçant un impôt «foncièrement injuste». 

Promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron, le gouvernement s'est déjà engagé à exhonérer 80% des ménages de taxe d'habitation d'ici à 2020.

Trois étapes

La réforme prévoit une suppression en trois étapes : une première baisse de trois milliards d'euros en 2018 suivie de deux étapes d'une ampleur similaire en 2019 et 2020. Au total, la réforme coûtera près de 10,4 milliards d'euros aux finances publiques

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles