Le bilan de la Journée sans voiture 2017 dans la capitale

C'était la première fois que toute la ville était interdite aux véhicules. [© PHILIPPE LOPEZ / AFP]

Les piétons et les cyclistes ont pris du bon temps ce dimanche dans les rues de la capitale.

Malgré une météo capricieuse, les Parisiens ont en effet été nombreux à profiter de la Journée sans voiture, pour la première fois étendue à l’ensemble de la ville à l’occasion de cette troisième édition. «Le bilan est très positif. A la mi-journée, nous comptions 54 % de circulation en moins qu’un dimanche ordinaire. C’est énorme !», s’est réjoui Christophe Najdovski, l’adjoint aux transports et à l’espace public.

Et si certains véhicules ont tout de même circulé (limités à 30 km/h), comme les taxis, les bus, les VTC ou encore ceux des habitants qui rentraient de week-end, la qualité de l’air était meilleure que d’autres dimanches avec la même météo (ce qui influe sur la dispertion des polluants).

Malgré une opération escargot menée dans la matinée, sur le périphérique, par des automobilistes mécontents, Airparif a ainsi constaté une baisse moyenne de la pollution de 20 %, avec des pics allants jusqu’à 25 % sur les grands axes entrant dans Paris. 

Le bilan est en revanche plus mitigé pour Bruitparif, qui a noté une diminution moyenne de 1,5 décibel dans la ville (pour un niveau général d’environ 70 dB).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles