Budget Participatif 2017 : les Parisiens ont choisi leur projets préférés

A l'issue de plusieurs semaines de vote, 196 projets lauréats ont été retenus par les Parisiens. A l'issue de plusieurs semaines de vote, 196 projets lauréats ont été retenus par les Parisiens.[© L. Ertel / Mairie de Paris]

Les Parisiens ont fait leurs choix. La mairie de Paris a dévoilé ce jeudi les 196 projets lauréats du budget participatif.

Parmi eux, neuf concernent l’ensemble de la capitale, avec des budgets alloués, compris entre 1,5 et 5 millions d’euros. Les 187 autres – moins coûteux – sont répartis par arrondissement.

Cette année, 167.963 personnes dont 67.694 écoliers et collégiens de la capitale ont participé au vote, soit 5,7 % de plus que l’an passé. Quatre sujets semblent particulièrement les intéresser : la propreté, la végétalisation, le sort des migrants et des sans-abri ainsi que la récupération.

«Plus propre» : de nouvelles idées pour la propreté

Avec 21.357 votes, le projet en faveur de la propreté arrive en tête du budget participatif. A ce sujet, la ville compte prendre un certain nombre de mesures, pour un budget de 3 millions d’euros.

Parmi elles, l’acquisition d’équipements de nettoyage plus efficaces et plus silencieux, l’installation de nouvelles corbeilles de rues et de cendriers fixes et mobiles afin de lutter contre les mégots abandonnés ou encore le développement du tri des déchets sur l’espace public, grâce à de nouvelles bornes Trilib.

«Sous le pavé les fleurs» : rendre Paris plus végétale

Particulièrement plébiscitée par les Parisiens, la végétalisation fait partie des deux projets à avoir obtenu plus de 20.000 voix. L’idée ? Verdir l’espace public afin de «réduire les effets d’îlots de chaleur urbains et favoriser la biodiversité».

Pour ce faire, grâce à un budget de 3,5 millions d’euros, la mairie prévoit de fleurir les trottoirs, de planter des arbres et d’installer des refuges pour la faune parisienne. Elle espère ainsi «renforcer la présence de la nature en ville».

«Ville refuge» : accompagner les migrants et sans-abri

Avec un budget alloué de 5 millions d’euros, ce projet est le plus coûteux. Ambitionnant d’être «plus solidaire», Paris prévoit de donner plus de moyens aux associations qui œuvrent en faveur de l’hébergement, de la distribution alimentaire et de l’accompagnement des personnes vulnérables.

La mairie souhaite favoriser la collecte de dons et les échanges entre les personnes accueillies et les riverains, ou encore de favoriser l’apprentissage du français.

«Tous récup’» : favoriser les dons plutôt que les déchets

La récupération est un thème très sollicité, par 18.159 personnes. La mairie souhaite inciter au partage, via notamment la création de ressourceries de quartier et de boîtes à dons.

Dans ces espaces, chacun pourra apporter ce qui l’encombre, et chiner ce qui est délaissé par d’autres. Des animations pratiques seront également organisées afin d’apprendre aux Parisiens à réparer et remettre en service leurs objets du quotidien.

capture_decran_2017-10-05_a_18.01.26_0.png

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles