La réclusion criminelle à perpétuité requise contre Abdelkader Merah

L'avocate générale, a demandé à la cour d'assortir cette condamnation d'une peine de sûreté de vingt-deux ans. [Benoit PEYRUCQ / AFP]

La réclusion criminelle à perpétuité a été requise ce lundi 30 octobre contre Abdelkhader Merah, frère du «tueur au scooter», pour «complicité» dans les assassinats perpétrés en mars 2012 à Toulouse et Montauban. 

Baïma Rudloff, l'avocate générale, a demandé à la cour d'assortir cette condamnation d'une peine de sûreté de vingt-deux ans. 

Abdelkader Merah est accusé d'avoir facilité la «préparation» des crimes perpétrés par son frère, Mohamed Merah, notamment en l'aidant à voler le scooter. Il est également accusé d'avoir participé à «un groupement criminel affilié à al-Qaida prônant un islamisme jihadiste (...) en appliquant à lui-même et à son frère Mohamed les recommandations de cette organisation dont il possédait les enseignements et les conseils opérationnels».

En outre, vingt ans de réclusion, assorti d'une peine de sûreté des deux tiers, ont été requis à l'encontre du deuxième accusé, Fettah Malki, pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle». 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles