Macron accueillera Hariri «en tant que Premier ministre» du Liban

Le président français Emmanuel Macron à Bonn, en Allemagne, le 15 novembre 2017 [John MACDOUGALL / AFP] Le président français Emmanuel Macron à Bonn, en Allemagne, le 15 novembre 2017 [John MACDOUGALL / AFP]

Le président français Emmanuel Macron accueillera samedi à l'Elysée Saad Hariri «en tant que Premier ministre» du Liban car sa «démission n'est pas reconnue dans son pays puisqu'il ne s'y est pas rendu».

M. Hariri, qui doit arriver à Paris vendredi soir en provenance de Ryad, «a vocation, je crois, à se rendre dans son pays dans les jours ou les semaines à venir», a précisé M. Macron devant la presse à la fin du sommet européen social de Goteborg.

Jeudi, la présidence française avait annoncé que le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri serait samedi à Paris et serait reçu par Emmanuel Macron à l'Élysée.

Pour offrir une issue à Saad Hariri, actuellement en Arabie Saoudite, Emmanuel Macron l'avait invité mercredi pour «quelques jours» en France, ce qu'il a accepté. Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeïr a confirmé jeudi que M. Hariri était libre de quitter Ryad «quand il veut», alors que les autorités libanaises accusent le royaume saoudien de retenir M. Hariri contre son gré.

«M. Hariri a accepté l'invitation du président de la République à se rendre en France», avait dit M. Le Drian : «Il va venir en France et le prince (ben Salmane) en a été informé». Interrogé sur la date de la venue du dirigeant libanais en France, le ministre français avait déclaré sans autre précision : «L'agenda de M. Hariri appartient à M. Hariri».

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles