Quel remaniement après l’élection de Castaner à la tête de LREM ?

Christophe Castaner a confié qu’il aimerait conserver son poste de secrétaire d’Etat.

Christophe Castaner a été élu à la tête du parti présidentiel samedi 18 novembre. Il cumule donc les fonctions de chef de parti, de porte-parole du gouvernement et de secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement.

La charge de travail semble être trop importante pour un seul homme. Emmanuel Macron devrait donc procéder à un mini-remaniement en début de semaine. Christophe Castaner a confié qu’il aimerait conserver son poste de secrétaire d’Etat. Mais pour l’heure, l’Elysée n’aurait pas encore tranché.

Pour le poste vacant de porte-parole du gouvernement, plusieurs noms circulent. Christophe Castaner pourrait être remplacé par Benjamin Griveaux, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances. Les noms de Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire ou encore Julien Denormandie, secrétaire d’Etat à la Cohésion des Territoires, sont également évoqués.

Si Christophe Castaner doit abandonner son poste ministériel, un remaniement plus important pourrait avoir lieu. D’autant plus que, selon les informations du Point, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie serait dans le collimateur d’Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat se méfierait de ses ambitions élyséennes. Jacques Mézard, qui a succédé à Richard Ferrand au ministère de la Cohésion des territoires pourrait également être sur la sellette.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles