RER E : des «dents» de monstre pour prévenir les mauvais comportements

A partir du 23 novembre, les portes du RER E à Magenta changeront de visage. A partir du 23 novembre, les portes du RER E à Magenta changeront de visage.[© SNCF Transilien]

La SNCF Transilien a décidé de «mordre» fort. Depuis ce jeudi, des «dents» sont en effet installés, à titre expérimental, sur des portes du RER E pour lutter contre les mauvais réflexes.

«20% des problèmes d’exploitation de Transilien sont liés à des comportements inappropriés des voyageurs», explique-t-on au service Transilien de la SNCF. Un constat contre lequel l'entreprise de transport a décidé d'agir, visant en particulier «la retenue des portes».

Ces décorations de dents sont censées agir sur les réflexes des voyageurs, et stopper net leur envie de se glisser au dernier moment entre les portes qui se ferment. En évitant ainsi des retards de quelques secondes à chaque gare.

La SNCF a travaillé sur le principe du «nudge», basé sur l'étude des comportements. Une idée consistant à «prévenir les comportements qui entravent la ponctualité ou la sécurité», et à l'inverse, «à promouvoir ceux qui améliorent la performance».

Pour SNCF Transilien, «l'enjeu est donc de favoriser les bons comportements pour améliorer la performance du réseau», et par ce biais, «la régularité des trains». A Magenta, sur le RER E, il s’agit donc «d'inciter au ralentissement avant d’arriver sur le quai en jouant sur l’ambiance en gare».

Pour l'instant, il s'agit uniquement d'une expérimentation qui pourrait, si elle s'avère concluante, être déployée sur l'ensemble du réseau.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles