Pas-de-Calais : il découvre un pansement usagé dans son pain

«Je suis tout de suite allé chez le médecin, car j'avais peur d'attraper une maladie», explique le retraité.[Thomas SAMSON / AFP - Photo d'illustration]

Mercredi, un habitant de Courcelles-lès-Lens (Pas-de-Calais) a fait une découverte peu appétissante en mangeant son pain, acheté la veille au magasin Auchan de Noyelles-Godault.

Sentant quelque chose d'anormal dans le morceau de pain complet qu'il a en bouche, Necer Hamzaoui pense d'abord à un bout d'emballage. Mais il se rend compte qu'il s'agit, en réalité, d'un pansement usagé, même s'il ne peut déterminer s'il y a du sang ou non sur celui-ci, raconte le retraité de 65 ans à La Voix du Nord.

«J'ai eu envie de vomir, confie-t-il au quotidien. J'ai des problèmes de santé : j'ai été opéré du coeur et je suis diabétique. Je suis tout de suite allé chez le médecin, car j'avais peur d'attraper une maladie.» Mais selon son médecin, il ne court aucun danger.

«Nos boulangers ne portent pas de gants pour 'bouler' la pâte»

Interrogé sur cette curieuse découverte, Jérôme Bizart, l'un des responsables du magasin, a expliqué que les «boulangers ne portent pas de gants pour 'bouler' la pâte, car ils doivent la sentir». Il a également ajouté qu'une enquête interne avait été lancée même si «aucun (boulanger) n'est blessé». «Cependant, certains portent des pansements pour protéger d'éventuels piercings ou bagues», a-t-il ajouté.

Quant à d'éventuels risques pour d'autres clients, Jérôme Bizart répond : «Le pansement a été retrouvé entier, d'autres bouts n'ont donc pas pu se perdre dans d'autres pains. La situation ne présente pas de risque sanitaire, elle est simplement gênante, et je m'en excuse auprès du client.»

De son côté, Necer Hamzaoui, toujours inquiet, a rencontré vendredi ce responsable qui lui «a demandé de garder le pansement afin d'effectuer des analyses». Il a également proposé au retraité un geste commercial de 50 euros, qu'il a refusé. «J'aurais voulu qu'il prenne ma réclamation plus au sérieux. C'est avec ma vie qu'ils ont joué.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles