Villeneuve-Le-Roi : tout un lycée en grève pour cause d'amiante

Le lycée Georges Brassens, qui fait partie d'une cité scolaire particulièrement vétuste à Villeneuve-Le-Roi, sera bientôt détruit pour être reconstruit. Le lycée Georges Brassens, qui fait partie d'une cité scolaire particulièrement vétuste à Villeneuve-Le-Roi, sera bientôt détruit pour être reconstruit. [© Capture d'écran / Google Maps]

En grève depuis plus d’un mois, les professeurs et les élèves du lycée Georges-Brassens, à Villeneuve-le-Roi (94), refusent de rentrer dans leur établissement, qu’ils assurent «contaminé à l’amiante».

Le conseil régional a annoncé, jeudi, que des travaux seraient menés ce week-end, alors que les analyses effectuées en décembre s’étaient avérées, selon la région, rassurantes. Et pour rassurer les parents d'élèves et les enseignants, il leur propose également d'auditionner eux-mêmes la société qui s'est chargée de prélever les analyses.

Les faits, plus anciens, remontent en effet à fin novembre, lorsqu'une dalle était tombée du faux plafond. Une expertise avait alors fait état de la présence de fibres d’amiante dans l’air. A un taux qui n'impose pas, selon la région, de fermeture.

«Cet amiante a été évalué en bon état de conservation. La réglementation n'impose pas la fermeture mais un contrôle périodique tous les trois ans», s'est ainsi défendue la région en charge de l'ensemble des lycées franciliens.

Sauf que depuis, le corps professoral comme les lycéens se mobilisent pour dénoncer l’état particulièrement dégradé de leur établissement. A leur demande, des mesures atmosphériques devraient avoir lieu aux prochaines vacances.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles