Les drôles de conseils donnés à Marine Le Pen avant le débat face à Emmanuel Macron

Les conseils de Damien Philippot jettent jette un nouvel éclairage sur la stratégie appliquée par Marine Le Pen lors du débat d’entre-deux tours.[ERIC FEFERBERG / POOL / AFP]

Un document révélé par Mediapart et écrit par Damien Philippot jette un nouvel éclairage sur la stratégie appliquée par Marine Le Pen lors du débat d’entre-deux tours de l’élection présidentielle, face à Emmanuel Macron. 

Damien Philippot, le frère de Florian Philippot, jouait un rôle actif dans la campagne de la candidate du Front National. Affecté au pôle «Rédaction», il a ainsi notamment rédigé une fiche contenant de nombreux conseils destinés à Marine Le Pen pour préparer le débat tant attendu face à Emmanuel Macron

Cette note, révélée par Mediapart, pourrait expliquer la stratégie appliquée par Marine Le Pen durant ce débat, qu’elle a depuis elle-même caractérisé de «rendez-vous manqué avec les Français». Ainsi, Damien Philippot y préconise une stratégie agressive, visant à nuire à l’image de Macron – qui «maîtrise parfaitement tous les arguments du système» selon l’auteur – en le décrédibilisant. 

«Dégrader l’image de Macron»

«L’objectif n’est pas de gagner en crédibilité», estime ainsi Damien Philippot dans cette note, mais de «dégrader l’image de Macron, quitte à perdre en crédibilité, pour pousser les gens dans l’abstention».

Dans ce but, le frère du président des Patriotes incite Marine Le Pen à «être offensive (…) de manière calme et souriante» afin de «rendre Emmanuel Macron le plus antipathique possible», en le poussant à «s’énerver et à se montrer arrogant». Selon le conseiller rendre le débat «électrique» serait le meilleur moyen de gagner des pourcentages car «nous avons moins à perdre que lui». 

Afin de pousser le candidat En Marche à la faute, Damien Philippot incite donc à faire usage d’une «phrase qui peut avoir l’air anodine mais qui cache un point inadmissible pour Macron et pour lui seul». Le document insiste ensuite sur l’importance, en cas de succès de cette stratégie, de «ne pas répondre en riant ou en se réjouissant parce que les gens n’aiment pas qu’on donne l’impression d’être fier d’un coup». 

Macron, «un technocrate pur sucre»

Le document conseille également à la candidate Front National de ne pas s’aventurer «sur le plan technique», considéré comme le «terrain» de Macron, «un technocrate pur sucre». «Le message essentiel à passer est : Macron c’est cinq ans de Hollande en plus et le recyclage de tous les socialistes qui nous ont menés au désastre». 

Aux yeux de l’auteur de la note, seul compte le résultat. Dès lors il faut «montrer qu’on est concerné par les problèmes des gens de manière très simple, presque démagogique», puisque «on s’en fiche, ce qui compte c’est de toucher». Dans l’ensemble «le gain est immédiat, il est encore plus élevé si cela pousse Macron à s’énerver». 

Enfin, un dernier conseil est donné sur le cas où Emmanuel Macron utiliserait les affaires judiciaires qui suivent la candidate Front National. Il est alors recommandé à Marine Le Pen de «ne pas paraître déstabilisée», voir d’utiliser «l’humour». 

Autant de conseils dont on ne sait pas à quel point ils ont pesé dans la préparation du débat, mais qui de toute évidence n’ont pas porté leurs fruits.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles