Des lycéens contraints de changer d'établissement à cause de l’amiante

Le lycée Georges Brassens, qui fait partie d'une cité scolaire particulièrement vétuste à Villeneuve-Le-Roi, sera bientôt détruit pour être reconstruit. [© Capture d'écran / Google Maps]

Les 900 élèves du lycée Georges Brassens de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) vont être prochainement délocalisés à Vitry-sur Seine. La raison ? L'Agence régional de santé (ARS) a demandé à la Région Ile-de-France de mener au sein de l'établissement une nouvelle expertise sur l'amiante.

Depuis près d'un mois, les cours avait cessé au sein du lycée Georges Brassens suite au droit de retrait des professeurs et des élèves. Vendredi, la région a finalement accepté de mener «une expertice ad hoc sur le bâti» afin de mesurer la présence (ou non) d'amiante dans l'air, comme le rapporte le site France Bleu.

En effet, un taux très élevé d'amiante avait été découvert dans l'une des salles de l'établissement, début décembre. Les enseignants avaient donc décidé d'excercer leur droit de retrait. 

En attendant les premiers résultats de l'expertise, les lycéens retrouveront le chemin de l'école au collège Gustave Monod, à Vitry-sur-Seine. Mais un problème de taille se pose déjà. Pour des raisons de sécurité, ce collège ne peut recevoir que 700 élèves alors qu'ils sont près de 900 à Villeneuve-le-Roi.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles