Affaire Daval : une amie de Jonathann divulgue leurs échanges de sms

Stupéfaite, Maria, une amie de Jonathann, a expliqué à quel point elle se sentait trahie en relisant des échanges de sms avec le meurtrier présumé, avant ses aveux.[Capture d'écran 19h le dimanche / France 2]

Effarée, une amie de Jonathann Daval, qui a avoué avoir tué sa femme, a témoigné dans l'émission 19h le dimanche sur France 2, montrant des échanges de SMS avec le meurtrier présumé.

Echangés quelques semaines avant les aveux de Jonathann Daval, les messages en question ont désormais un goût amer pour Maria, une commerçante du village, qui connaît le jeune homme depuis plus de dix ans.

«Certaines personnes sont cruelles et sans coeur, j'essaye de ne pas en tenir compte, mais tout cela me fait très mal au cœur», confiait ainsi, quelques semaines avant ses aveux, l'époux d’Alexia Daval à Maria.

«C'est pas pardonnable»

Depuis la terrible vérité révélée au grand jour, ces écrits résonnent à présent comme un mensonge «monstrueux» pour Maria. «Continuer à nous mentir par écrit, c'est pas pardonnable», regrette-t-elle.

À Gray-la-Ville, en Haute-Saône, les aveux de Jonathann Daval ont provoqué la stupeur. Amis, famille, proches... tous les habitants partagent ce même sentiment de trahison. L’homme a en effet joué le veuf éploré durant trois mois, personne ne pouvant soupçonner son implication dans le meurtre de sa femme, retrouvée calcinée dans un bois, non loin du domicile du couple, en octobre dernier. Marches blanches, larmes et sanglots, conférences de presse : Jonathann Daval a participé à tout sans jamais se trahir, allant jusqu'à passer Noël avec ses beaux-parents, qui ne se doutaient, eux non plus, de rien.

Mis en examen pour «meurtre sur conjoint», l'informaticien de 34 ans est incarcéré à Dijon et risque la réclusion criminelle à perpétuité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles