Christophe Castaner dément jouer à Candy Crush à l'Assemblée

Christophe Castaner a accusé François Ruffin de mensonge. [AFP / ARCHIVES]

Christophe Castaner, délégué général de LREM et secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement, a démenti jouer à Candy Crush sur son portable à l’Assemblée nationale. 

«Déclarer que je jouais à Candy Crush ou à quoi que ce soit est faux… Je n’ai aucun jeu sur mon tel», a-t-il ainsi souligné sur Twitter, qualifiant au passage François Ruffin de «petit menteur».

Un peu plus tôt, sur l’antenne de France Inter, le député LFI de la Somme avait en effet accusé Christophe Castaner de jouer sur son téléphone pendant une séance à l’Assemblée. «Dans ce lieu très solennel, pendant que je présentais mon rapport sur le burn-out jeudi dernier […] M. Castaner a passé son temps sur son téléphone portable, à ne pas du tout répondre aux questions sur le burn-out et à jouer à Candy Crush, vraisemblablement», avait-il ainsi déclaré. 

Présentée par la France Insoumise, et portée par François Ruffin, la proposition de loi visant à reconnaître le burn-out comme maladie professionnelle a été rejetée le 1er février à l'Assemblée. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles