La mère de Jonathann Daval sous le choc depuis les aveux

Depuis les aveux de son fils Jonathann, qui a reconnu avoir étranglé son épouse Alexia en octobre 2017, Martine Daval est sous le choc. [SEBASTIEN BOZON / AFP]

Suite aux aveux de son fils, le 30 janvier dernier, qui révélait avoir tué son épouse Alexia, la mère de Jonathann Daval a confié son étonnement et sa tristesse à Paris Match.

En avouant son crime, l'informaticien de 34 ans est passé du statut de veuf éploré à celui de meurtrier implacable, sous le regard perplexe de tous les habitants de la petite ville de Gray mais surtout de ses proches.

Si les proches d'Alexia Daval sont anéantis, ceux du meurtrier présumé font également face à l'impensable. «J'ai eu mes sept enfants à la suite. Ils jouaient ensemble, ça n'a pas été si difficile. Mon petit Jonathann, j'aurais jamais cru...», a confié, encore sous le choc, Martine Daval au magazine, avant de refermer sa porte aussitôt, trop peinée pour en dire davantage.

Au lendemain de la mise en examen de son fils pour «meurtre sur conjoint», la mère de Jonathann Daval s’était confiée à BFMTV, aux côtés de l'un de ses autres fils, Cédric. «[Alexia] faisait partie de notre famille. C'est une perte très dure qu'on a subie. On comprend leur douleur, les interrogations qu'ils peuvent avoir», avait-elle déclaré.

Un frère abasourdi

De son côté, Cédric, le frère de Jonathann, semble lui aussi abasourdi par la nouvelle. «Depuis les aveux, on a du mal à comprendre. Comment, pourquoi ? L'acte n'est pas pardonnable. On aimerait bien tout comprendre, les raisons pour lesquelles c'est arrivé», avait-il expliqué à BFMTV.

«Malgré cet acte on ne peut pas le laisser tomber. (…) Je lui ai dit que je serai toujours là pour lui et que je l'aimais», avait-il néanmoins ajouté, expliquant qu’il s’était senti trahi et déçu par les mensonges de son frère.

Jonathann Daval encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles