Le violoncelle volé, estimé à plus d'un million d'euros dérobé, a été retrouvé

Ophélie Gaillard a été élue en 2003 « révélation soliste instrumentale » aux Victoires de la musique classique.[PIERRE VERDY / AFP]

La violoncelliste Ophélie Gaillard a retrouvé son précieux instrument «en bon état».

La musicienne avait publié un appel à l'aide sur Facebook, ce jeudi, expliquant qu'elle s'était fait voler son instrument à Pantin, en Seine-Saint-Denis. Or il semblerait que quelqu'un ait entendu son appel.

«J'ai reçu un appel anonyme en fin de matinée me disant que mon violoncelle était devant mon domicile dans une voiture. Je l'ai retrouvé sur la banquette arrière», a-t-elle déclaré à l'AFP ce samedi.

Le violoncelle déposé dans sa voiture fracturée

L'une des vitres de la voiture était fracturée et la musicienne s'est alors immédiatement emparée de l'instrument, «en bon état», avant de prévenir la police. Une source policière contactée par l'AFP a confirmé que l'instrument a bien été retrouvé.

Le violoncelle était «un prêt de la Banque CIC» fabriqué par Francesco Goffriller en 1737, déclare la musicienne dans l'annonce postée sur le réseau social. L'homme lui a également dérobé son archet «Jean-Marie Persoit, fait vers 1825 à Paris». L'instrument de musique est évalué à 1,3 million d'euros.

Menacée d'un couteau

D'après les informations de France Musique, le vol avait eu lieu alors qu'Ophélie Gaillard sortait de chez elle pour se rendre à une répétition. Menacée d'un couteau, elle avait déclaré plus tard : «je n'ai pas résisté, je lui ai donné tout de suite mon violoncelle et mon téléphone portable». L'homme s'était ensuite enfui en courant.

Cela faisait une quinzaine d'années qu'elle détenait le violoncelle, prêté sur le long-terme. Il était rangé dans une boîte bordeaux foncé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles