Macron: «il n'y aura jamais de boeuf aux hormones en France»

Le président Emmanuel Macron s'adresse aux jeunes agriculteurs à l'Elysée le 22 février 2018 [Etienne LAURENT / POOL/AFP] Le président Emmanuel Macron s'adresse aux jeunes agriculteurs à l'Elysée le 22 février 2018 [Etienne LAURENT / POOL/AFP]

Le président Emmanuel Macron a assuré «qu'il n'y aura(it) jamais de boeuf aux hormones en France», même si des accords internationaux comme celui avec le Mercosur étaient signés, en s'adressant aux centaines d'agriculteurs qu'il a invités jeudi à l'Elysée.

«Il n'y aura jamais de boeuf aux hormones en France, il n'y en aura jamais, il ne faut pas jouer avec les peurs des gens», a indiqué le président qui estime que «s'il y en a aujourd'hui, c'est parce que les contrôles sont mauvais, c'est parce qu'il y en a qui fraudent».

Les jeunes agriculteurs en France [Thomas SAINT-CRICQ / AFP]
Les jeunes agriculteurs en France

«Il n'y aura aucune réduction de nos standards de qualité, sociaux, environnementaux, ou sanitaires à travers cette négociation», a ajouté le président, en assurant qu'il travaillerait à ce qu'il soit possible de «bien contrôler aux frontières la traçabilité et les normes environnementales et sociales».

«En décembre, on aurait pu conclure un accord mais comme la France avait mis des lignes rouges, la commission ne l'a pas signé», a rappelé M. Macron.

Des agriculteurs à leur arrivée à l'Elysée, le 22 février 2018 [ludovic MARIN / AFP]
Des agriculteurs à leur arrivée à l'Elysée, le 22 février 2018

Le président a tenu à rassurer les agriculteurs français, qui redoutant un afflux de viande bovine en provenance d'Amérique du sud, ont manifesté mercredi à travers le pays. Plusieurs centaines d'agriculteurs de moins de 35 ans ont été invités jeudi à l'Elysée, à deux jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles