L'islamologue Tariq Ramadan visé par une plainte aux Etats-Unis

Pour l'heure, l'inspecteur en charge du dossier doit établir si les faits sont suffisants pour demander une mise en examen auprès du procureur fédéral.[MARTIN BUREAU / AFP]

Alors qu'il fait actuellement l'objet de trois plaintes pour viol en France, Tariq Ramadan est également visé par des poursuites aux Etats-Unis pour des faits remontants à août 2013.

Selon Libération, une Américaine aurait entamé les démarches judiciaires le mois dernier suite à une agression ayant eu lieu dans la nuit du 30 au 31 août 2013, alors que l'islamologue prenait part au 50e Congrès de la Société islamique d'Amérique du Nord (ISNA). La plaignante réside aujourd'hui au Koweït. 

Le quotidien français a pu consulter la plainte déposée auprès de la police de Washington. Elle accuse Tariq Ramadan d'avoir «placé son pénis dévêtu contre sa poitrine» et de l'avoir «touchée au niveau du décolleté», le tout «contre sa volonté».

En France, l'ancien avocat des deux des trois victimes présumées a confirmé avoir eu connaissance de cette nouvelle plainte et avoir été en contact avec cette Américaine. «J'ai été mis en relation avec elle il y a environ deux mois par des sources américaines», a-t-il expliqué à Libération.

Pour l'heure, l'inspecteur en charge du dossier doit établir si les faits sont suffisants pour demander une mise en examen auprès du procureur fédéral.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles