Nordahl Lelandais consultait des sites pédopornographiques

Une nouvelle information qui pourrait permettre d'établir le lien entre l'ancien militaire et la petite fille de 9 ans[PHILIPPE DESMAZES / AFP]

Nordahl Lelandais, soupçonné du meurtre de la jeune Maëlys et du caporal Arthur Noyer, consultait des sites pédopornographiques, révèle Le Parisien.

Après avoir analysé les connexions Internet du suspect, les enquêteurs ont constaté une «récente habitude de consultation» de sites pédopornographiques, précisent nos confrères. Une révélation qui intervient quelques semaines après la découverte de connexions régulières sur des sites de rencontres homosexuelles sous différents pseudonymes.

Une nouvelle information qui pourrait permettre d'établir le lien entre l'ancien militaire et la petite fille de 9 ans, enlevée en Isère en août dernier à l'occasion d'un mariage, et dont les restes ont été retrouvés en février, sur les indications de Nordahl Lelandais. Ce dernier admet alors l'avoir tuée «involontairement» et s'être débarrassé du corps, sans donner plus de détails sur les circonstances exactes de son acte. 

Aucune mise en cause pédophile

L'homme a été mis en examen en novembre pour enlèvement et séquestration, puis pour meurtre. Aucune mise en cause pédophile n'a jamais été établie. Des vérifications sur d'éventuels cas d'agressions d'enfants ont toutefois été entreprises à l'automne, auprès de l'entourage du suspect ; mais les investigations n'ont jamais abouties. Une assistante maternelle, proche du suspect, avait par ailleurs certifié n'avoir observé aucun comportement de ce type.

Nordahl Lelandais est par ailleurs mis en examen pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, 24 ans, qu'il a reconnu avoir pris en stop le soir de sa disparition en avril 2017, à l'occasion d'une audition devant les juges.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles