Le Comité Paris 2024 se veut rassurant face à un éventuel dérapage budgétaire

Le budget total pour l'organisation de ces Jeux est de 6,8 milliards d'euros.[© LUDOVIC MARIN / AFP]

Depuis Los Angeles en 1984, aucune ville hôte des JO n’a réussi à tenir son budget prévisionnel.

Pour éviter de dépasser les 6,8 milliards d’euros planifiés (1,5 milliard pour l'Etat et les collectivités), les organisateurs de Paris 2024 vont jouer serrer, en vue de la remise du projet final au CIO, en juin. Car un rapport de l’Inspection générale des finances alerte sur des risques de «surcoûts importants», a-t-on appris ce mercredi.

«Cela confirme la volonté des acteurs de conserver une pleine maîtrise budgétaire», a rétorqué ce mercredi soir le Comité Paris 2024. Même son de cloche du côté de Laura Flessel, la ministre des Sports : «cette note ne dit pas "vous allez dépasser le budget", mais "voilà ce qu'il faut faire pour tenir le budget"».

Les porteurs du projet préfèrent arguer que ce travail des experts «contribue à identifier d’éventuels points sensibles, pour trouver des solutions avant les premiers travaux».

Une nouvelle concertation va avoir lieu avec les élus locaux, notamment sur trois structures à construire en Seine-Saint-Denis et qui sont dans le viseur des experts. Le centre aquatique et l’arène destinée au volley pour leur coût, ainsi que le village olympique, en raison de sa proximité avec un site archéologique.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles