En France, le burger a supplanté le jambon-beurre

1,460 milliards de burgers ont séduit les Français en 2017.[AFP]

La folie du burger se confirme. Le célèbre sandwich américain est désormais davantage vendu que le traditionnel jambon-beurre.

Selon le calcul effectué par le cabinet Gira Conseil, 1,460 milliards de burgers ont séduit les Français en 2017, soit une hausse observée de 9% en un an.

La trajectoire est inverse pour le jambon-beurre, dont 1,215 unités ont tout de même été vendues l’an passé. Alors qu’il représentait 65% de part de marché du secteur des sandwiches il y a dix ans, il ressort aujourd’hui fragilisé (50,8%). «Il est attaqué par les pains qui ne sont pas de la baguette tels que le pain de mie, le pain polaire, aux céréales des bagels, mais aussi le pain fait avec de la pâte à choux etc», explique l’étude.

A rebours, la réussite du burger s’explique notamment par l’assemblage, dans sa recette, de quatre produits communément consommés en France : le pain, la viande, le fromage et la frite. De quoi faire la différence avec son concurrent le plus féroce.

«En 2016, le burger et le jambon-beurre étaient au coude à coude mais pour la première fois, en 2017, le premier passe largement devant le second et tout ça est emmené par le service à table qui représente 70% du marché contre 30% pour la restauration rapide», analyse-t-on du côté du cabinet Gira Conseil.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles