Grève du 22 mars : quelles sont les perturbations à prévoir ?

La fonction publique, la RATP, les cheminots et le transport aérien sont appelés à faire grève jeudi 22 mars. [MIGUEL MEDINA / AFP]

Jeudi 22 mars coïncide avec le premier mouvement social de grande ampleur de l’année. La fonction publique, la RATP, les cheminots et le transport aérien vont descendre dans la rue. 140 manifestations sont prévues à travers la France.

Sept syndicats de la fonction publique ont appelé à la grève en France. Les fonctionnaires protestent contre le gel du point d’indice, la restauration du jour de carence en cas de congé maladie et les suppressions de postes. Pour rappel, le gouvernement avait annoncé la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires sur la durée du quinquennat avec des «départs volontaires» en février dernier. 

Les fonctionnaires

Le 1er février, le Premier ministre Edouard Philippe avait également évoqué «l’assouplissement du statut des fonctionnaires». Une réforme qui dérange les syndicats, comme la CGT qui dénonce une volonté de «démanteler le statut des fonctionnaires». Voilà une autre raison pour laquelle les fonctionnaires descendront dans la rue. Les trois fonctions publiques (d’État, hospitalière et territoriale) seront mobilisées.

D’importantes perturbations sont à attendre. Dans le secteur de la santé, les salariés des Ehpad (maisons de retraite) et le personnel hospitalier sont invités à participer au mouvement. Concernant la fonction publique d’État qui regroupe notamment les écoles et les tribunaux, des mobilisations sont à prévoir également.

Les enseignants

De nombreux élèves pourraient ne pas avoir cours même si le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer a déclaré sur RTL s’attendre à des «grèves limitées» dans les écoles. Le SNUipp-FSU invite les enseignants «à ne pas manquer ce rendez-vous». Ils citent plusieurs raisons de faire grève notamment «les 3.881 postes créés pour la rentrée prochaine qui ne permettent pas d’assurer la mesure de dédoublement en éducation prioritaire». Pour une meilleure réussite des élèves, le syndicat demande qu’il n’y ait pas plus de vingt-cinq élèves par classe «et pas plus de vingt (élèves, ndlr) en éducation prioritaire».

Pour les écoles maternelles et primaires, les prévisions font état d'environ 25% de grévistes. Les départements de l'Île-de-France, le Loiret, le Puy-de-Dôme, le Gers, l'Orne et la Loire-Atlantique seront les plus touchés. Impossible d'établir de projections pour les collèges et lycées, les professeurs n'étant pas obligés de déclarer à l'avance leur choix de faire grève ou pas.

Les cheminots

Même si les cheminots ont annoncé une grève de «deux jours sur cinq» du 3 avril au 28 juin, ils seront également présents ce 22 mars. Voici les prévisions de trafic : 40% de TGV, 25% des Intercités et 50% des TER circuleront.

Les cheminots protestent contre le projet du gouvernement de réformer la SNCF et apporteront leur soutien aux fonctionnaires. Seul le syndicat SUD-Rail a déposé un préavis allant du 21 mars 20h jusqu’au vendredi 23 mars 8h. Les autres syndicats appellent seulement à une «manifestation». Certains trains risquent d’être perturbés dès le mercredi soir mais l’impact devrait être limité.

Les agents de la RATP

Les agents des transports RATP (Île-de-France) participeront également au mouvement. Ces derniers s’inquiètent de subir la même réforme que celle des cheminots. «Malgré les propos rassurants entendus à la RATP, qui peut garantir qu’après la SNCF, ce ne sera pas notre tour ?», écrit dans un communiqué sur Facebook l’USNSA RATP. Un préavis de grève de 24 heures a été déposé par l’UNSA RATP, la CGT et SUD-RATP, du 21 mars à 18 heures au 23 mars à 6h40.

Dans les faits, cela devrait se traduire par un trafic quasi-nul sur le RER D. Les interconnexions RER C et B pourraient être suspendues. On prévoit 3 trains sur 4 sur les RER A et B.

Les contrôleurs aériens

30% des vols sont annulés à Roissy, Orly et Beauvais. Les contrôleurs aériens revendiquent une «hausse sensible du recrutement de fonctionnaires». Les pilotes de la compagnie aérienne Hop! seront aussi en grève jeudi et vendredi pour des revendications portant sur la négociation d’un nouvel accord d’entreprise. Les perturbations seront annoncées un ou deux jours à l’avance sur le site de Hop!.

Vendredi 23 mars, dix syndicats ont appelé à un mouvement de grève pour les salariés de la compagnie aérienne Air France. Ils réclament une hausse des salaires de 6%. Un quart des vols pourrait être annulé.

Le 22 février, une grève avait conduit à l’annulation d’un quart des vols.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles