Mort de Johnny : Adeline Blondieau sort du silence

Adeline Blondieau préfère se souvenir de l'humilité de son ex-mari. [VALERY HACHE / AFP]

Adeline Blondieau, l’ex-femme de Johnny Hallyday est sortie de son silence. L'actrice s’est exprimée dans un documentaire consacré au rockeur diffusé sur C8 mercredi 21 mars.

Dans le documentaire «Héritage de Johnny : La guerre des clans» animé par Julien Courbet, Adeline Blondieau, très émue, les larmes aux yeux, est revenue sur le jour où elle a appris la mort de son ex-époux. 

Elle explique que c’est son fils qui l’a appelée le matin pour lui annoncer la mauvaise nouvelle. Sa réaction : «Je suis restée sans voix et ça m’a…» : sous l’émotion, elle n’arrive pas à terminer sa phrase.

Son histoire d'amour avec Johnny 

L’ex-comédienne de «Sous le soleil» n’a pas voulu s’exprimer sur la succession de Johnny et la tension qui règne entre les différents clans de la famille. Elle s’est toutefois confiée sur son histoire avec le rockeur.

Dès son enfance, Adeline Blondieau qui n’avait encore que 5 ans, voyait déjà Johnny comme son futur mari. «Il me promettait qu’il allait m’épouser (…) Du haut de mes 5 ans j’ai trouvé ça formidable et je trouvais que c’était un conte de fées et j’y croyais», a-t-elle confié.

C’est le jour de ses 18 ans que leur relation a pris une autre tournure. «Ce jour-là, tout a changé», a-t-elle expliqué. En 1990, soit un an après qu’elle a soufflé ses dix-huit bougies, le couple s’est marié à Saint-Tropez.

Deux ans plus tard, le couple a divorcé mais a décidé de se marier une seconde fois en 1994, avant de divorcer un an plus tard.

Johnny «n'aimait pas la solitude»

Adeline Blondieau est revenue sur son divorce avec le chanteur : «Il n’aimait pas la solitude. Il voulait que je sois tout le temps à ses côtés (…) Je suis partie car j’étais trop jeune pour vraiment répondre à toutes ses attentes».

La femme refuse de parler des mauvais souvenirs. Elle n'a pas évoqué la fois où elle a accusé Johnny Hallyday de «viols» (procès qu’elle a finalement perdu) ou encore lorsqu’elle avait poursuivi le chanteur pour «diffamation» à la suite de la publication du livre «Dans mes yeux» d’Amanda Shters. Johnny Hallyday avait expliqué qu'Adeline Blondieau était «hystérique» et avait affirmé qu’elle le «trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches».  

Adeline Blondieau préfère se souvenir de l’humilité de son ex-mari. «Il a toujours eu cette humilité et cette simplicité. Quand il croisait des gens dans la rue qui lui demandaient une photo ou un autographe, il prenait toujours le temps de le faire gentiment», se souvient-elle. «Aujourd’hui, j’ai envie de regarder tout ça avec un regard apaisé et avec un sourire».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles