Un TER en retard lundi, car le conducteur a oublié de passer à l’heure d’été

Le Laon-Amiens prévu lundi soir aux environs de 19 heures a accusé un retard de plus de cinquante minutes.[AFP]

Un TER circulant lundi soir en Picardie a été retardé après que le conducteur a oublié le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été survenu pourtant vingt-quatre heures plus tôt.

Le Laon-Amiens prévu lundi soir aux environs de 19 heures a accusé un retard de plus de cinquante minutes. De quoi susciter la colère des usagers dont certains ont décidé d’interpeller la Sncf sur les réseaux sociaux.

Après avoir présenté ses excuses, l’entreprise ferroviaire a livré une explication au retard ayant affecté le trafic : «L’horloge du local est restée à l’heure d’hiver», a-t-elle écrit sur Twitter, s'attirant quelques moqueries des internautes.

Alors que le terminus du train était initialement prévu, à Amiens, à 20h33, le train a finalement fait son entrée dans la préfecture de la Somme à 21h23.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles