Tout ce qui change pour les Français au 1er avril

Les tarifs réglementés du gaz vont diminuer de 1,1% en moyenne.[PIERRE ANDRIEU / AFP]

Nouveau carnet de santé, chèque énergie, allocations familiales… Tour d’horizon des nouvelles mesures qui entrent en vigueur à compter du 1er avril et qui vont affecter le quotidien des Français.

Un nouveau carnet de santé

Afin de tenir compte des «avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé et des familles», le carnet de santé a fait peau neuve. Celui-ci est ainsi enrichi de messages de prévention actualisés en fonction des nouveaux modes de vie et de l’identification de nouveaux risques. A titre d’exemple, il est recommandé de ne pas mettre en enfant de moins de 3 ans devant la télévision.

De nouvelles courbes de croissance, différenciées pour les filles et les garçons, y figurent également.

Dernier changement : ce nouveau carnet de santé intègre les désormais 11 vaccins obligatoires pour tous les nourrissons.

Revalorisation des allocations familiales

Les parents bénéficiant des allocations familiales (à partir deux enfants) verront son montant augmenter de 1%. Les autres aides dites familiales, telles que l’allocation de rentrée scolaire, la prestation d’accueil du jeune enfant, sont également revalorisées du même montant.

Cette augmentation, bien supérieure à celle de l’année dernière (0,3%) s’explique par le niveau de l’inflation, qui s’élève lui-même à 1%.

Augmentation du minimum vieillesse

Autre aide sociale, l’Aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées), plus connu sous l’appellation «minimum vieillesse», est également revalorisée de 1% à compter de ce 1er avril.

Le chèque énergie généralisé

Le chèque énergie remplace définitivement les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Déjà expérimenté dans quatre départements pendant deux, le chèque énergie profitera désormais à l’ensemble du pays. A noter toutefois que cette aide de l’Etat est destinée aux ménages les plus modestes. Selon les estimations du gouvernement, quatre millions de contribuables devraient en bénéficier.

D’un montant de 150 euros en moyenne (le montant varie en fonction des revenus), le chèque énergie pourra être utilisée pour régler une partie de facture énergétique ou pour des travaux de rénovation énergétique.

Baisse des tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés du gaz vont diminuer de 1,1% en moyenne, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Dans le détail, les tarifs réglementés vont baisser de 0,4% pour le tarif de base (cuisson uniquement), de 0,7% pour un double usage cuisson et eau chaude et de 1,2% pour les foyers se chauffant au gaz.

Fin de la trêve hivernale

La trêve hivernale, qui avait commencé le 1er novembre dernier, prend fin. Les procédures d’expulsions pourront ainsi être engagées.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles