Tout savoir sur Grégory Boudou, le frère de Laeticia Hallyday

Laeticia Hallyday a fait de son frère cadet l'exécuteur testamentaire de ses volontés si elle venait à disparaître. [Instagram : lhallyday]

Nouvelle révélation dans l'exécution du testament de Johnny Hallyday. L'actrice Nathalie Baye a directement visé le frère cadet de Laeticia Hallyday, dans un communiqué diffusé par Le Figaro, lundi 5 mars.

Dans ce communiqué, l'ancienne compagne de «l'idôle des jeune» et mère de Laura Smet remet en cause la place accordée à Gregory Boudou dans son testament. «Toute la famille Boudou est citée sur le testament, jusqu'au frère que Johnny ne supportait pas, tandis que David et Laura, artistes eux-mêmes, se voient refuser ne serait-ce que le droit d'écouter le projet d'album posthume de leur père», écrit-elle.

En effet, Laeticia Hallyday a fait de son frère cadet l'exécuteur testamentaire de ses volontés si elle venait à disparaître, tout comme sa grand-mère. Une disposition qui ne semble pas être du goût de Nathalie Baye, car Gregory Boudou deviendrait ainsi l'exécuteur testamentaire de l'un des plus importants héritages de l'industrie de la musique française.

Visage connu des fans de Johnny sur le profil Instagram, Gregory Boudou semble être un homme et chef d'entreprise plutôt discret. Âgé de 42 ans, il est le fils d'André Boudou, chef d'entreprise et de Françoise Thibaut, ex-Miss régionale.

Homme des soirées et de la nuit au Cap d'Agde, Grégory Boudou a pris la succession de son père dans la gestion de la discothèque, L'Amnesia. Selon le magazine Capital, il aurait d'ailleurs injecté 70.000 euros dans l'établissement en décembre 2016, sans savoir s'il s'agissait d'un investissement ou d'un renflouement.

Des démêlés avec le fisc

D'un autre côté, Grégory Boudou a eu des problèmes avec le fisc pour ne pas avoir déclaré la TVA, entraînant un redressement fiscal de 80.000 euros pour les années 2001-2003. «Quand un inspecteur des impôts a prévenu Grégory qu'il allait effectuer un contrôle fiscal, ce dernier ne s'est pas présenté lors du contrôle et n'a fourni aucun justificatif», a rapporté BFM TV.

Une somme descendue à 67.000 euros après une bataille judiciaire, longue de 12 ans. Et au terme de laquelle Laeticia fut également condamnée à rembourser le Trésor public, puisqu'elle était propriétaire à parts égales des murs de L'Amnésia.

Malgré ces démêlés avec la justice, Laeticia aurait gardé de très bonnes relations avec son frère, comme le prouvent certaines photos publiées sur les réseaux sociaux. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles