Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais explique la mort de la fillette par un coup au visage

Le maître-chien a donné de premières explications sur la mort de la petite fille. [AFP]

Mis en examen pour le meurtre de Maëlys dont il est le principal suspect, Nordahl Lelandais a expliqué le décès de la fillette de 8 ans par un coup qu'il lui aurait porté à son visage.

D'après la version de l'ancien maître-chien de 35 ans, l'enfant de 8 ans, rencontrée lors d'une soirée de mariage fin août à Pont-de-Beauvoisin (Isère), serait montée dans sa voiture pour aller voir ses chiens, révèle à l'AFP une source proche de l'enquête, confirmant des informations de BFMTV.

Mais durant le trajet, la petite fille aurait paniqué, lui aurait demandé de faire demi-tour et aurait hurlé. Nordahl Lelandais aurait alors «mis un coup avec le revers de la main, violent, sur le visage» de l'enfant assise à sa droite sur le siège passager, alors qu'il conduisait, selon la même source. Voyant l'enfant évanouie, il s'arrête et en prenant son pouls, «il constate qu'elle ne respire plus», a poursuivi la même source. «Il la dépose» donc dans le cabanon à proximité de la maison de ses parents, où il vit lui aussi, à Domessin (Savoie), «jette son short taché de sang et retourne au mariage».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles