Vincent Lambert : le CHU de Reims favorable à un «arrêt des traitements»

Le CHU de Reims s'est de nouveau déclaré favorable à l'arrêt des traitements de Vincent Lambert[FRANCOIS NASCIMBENI / AFP]

Le CHU de Reims s’est prononcé en faveur d’un «arrêt des traitements» de Vincent Lambert, patient tétraplégique dans un état végétatif depuis un accident survenu le 29 septembre 2008.

La décision a été prise par le Dr Vincent Sanchez, à l’issue d’une quatrième procédure collégiale lancée en septembre, et qui a conclu à une «obstination déraisonnable» envers Vincent Lambert.

La famille du patient a déjà été prévenue de cette décision. Une famille particulièrement déchirée ces dernières années. Ainsi, d’un côté, les parents mais aussi une sœur et un frère de Vincent Lambert s’opposent depuis le début à tout arrêt des traitements, tandis que sa femme ainsi que six de ses frères et sœurs y sont favorables.

Comme le signale le journal L’Union, les deux premières consultations collégiales, menées à l’époque par le Dr Kariger, avaient toutes abouti à la même constatation. La troisième n’avait, quant à elle, jamais été jusqu’à son terme.  

Le médecin a prévu un délai de dix jours pour que les différentes parties puissent déposer un recours contre cette décision. Il paraît fort probable que les parents de Vincent Lambert se saisissent de cette occasion, et que cette affaire trouve donc son épilogue devant les tribunaux.

François Lambert, le neveu de Vincent, espère pourtant que la justice ne deviendra pas «à nouveau le bras armé des pro-vie». À ses yeux, cette décision «va dans le bon sens», mais il assure rester méfiant «parce que ce n’est pas la première décision d’arrêt des traitements qui est prise».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles